« Si tu veux pas oublier, il faut faire un nœud à ton mouchoir ». C’est sur ces mots empruntés à sa grand-mère Marie que s’achève la dernière lettre  du livre que l’auteure adresse à son amie d’enfance. Dans ce récit épistolaire, elle lui dit sa tendresse infinie pour le hameau d’Argentières et partage avec elle l’histoire de  cet endroit devenu sauvage, histoire qu’elle recueille précieusement de la bouche des derniers paysans retrouvés ou des témoins de leur vie avant qu’elle ne soit totalement oubliée. Argentières, petit hameau de quelques habitants en 2014, situé sur la commune de Félines Minervois, le pays de ses jeux et de ses connivences d’enfant, redevient alors, au fil des lettres échangées entre les deux amies, la terre nourricière, celle des paysans. De tous les gens rencontrés et interrogés, elle tire une compilation de récits fidèlement reconstruits, une singulière plongée dans un autre temps, où croyances et sorcelleries hantaient alors les esprits, un important travail de mémoire et de témoignages, de délicates leçons de vie. L’auteure ceint chacune de ces rencontres  d’un halo particulier, capte derrière les mots de tous les jours des vérités permanentes et salue la vaillance de ces hommes et femmes face à ce temps qui change, fuit et leur échappe.


« On se tient là, chacun dans nos silences, humbles, tout chiffonnés par cette mélancolie du travail perdu de la terre »

Christine Cabantous, née en 1970 est professeur des écoles dans le département de l’Aude. Elle a été élevée en partie par une grand-mère paysanne vivant en autarcie dans un hameau entre Minervois et Montagne Noire, figure tutélaire dont l’histoire de sa vie donne la trame à son premier ouvrage « Fais un nœud à ton mouchoir », récit à la fois littéraire et ethnologique, raconte sans folklore la paysannerie au XXème siècle à travers des témoignages et l'intimité d'une famille. Christine Cabantous a présenté son livre par des lectures théâtralisées accompagnée de musiciens dans de nombreux villages du Minervois, de la Montagne Noire et à Carcassonne.

 

< Retour